L‘envie d’explorer, d’essayer de nouvelles choses, de goûter à de nouvelles expériences n’a jamais été aussi forte. Je m’étais demandé, il y a longtemps, ce qui pouvait pousser certaines personnes à adopter ce type d’alimentation. J’avais considéré ça avec curiosité mais sans aller au-delà. L’idée faisait gentiment son chemin dans ma caboche depuis quelques temps. Puis, voilà. J’ai décidé de me lancer pour un essai de 30 jours. Je verrai ensuite si j’ai envie de poursuivre ou non. J’ai regardé le documentaire « La santé dans l’assiette » (Forks vos Knives) aujourd’hui. Pendant le visionnage (clique ici pour voir le trailer sur YouTube), je me disais « Tiens regarde comme c’est édifiant. Il va falloir que tu t’y essayes prochainement… » Le documentaire se concentre majoritairement sur l’impact négatif d’une alimentation animale sur la santé. Il se base évidemment une tripotée d’études médicales et scientifiques effectuées dans de nombreux pays. Il est démontré point par point à quel point l’alimentation animale est en corrélation directe avec l’accroissement du nombre de cancers et de maladies cardio-vasculaires. J’étais déjà un peu sensibilisé à l’impact négatif de l’absorption de lait de vache. Mais là, plus le documentaire avançait, plus je me disais que je ne serai pas capable d’attendre d’avoir écoulé les dernières denrées animales de mon frigo avant d’essayer. J’avais envie d’essayer ça maintenant. Parce que ça résonne avec mes nouvelles envies, parce que ça va me permettre d’améliorer encore un peu ma santé. J’ai envie de voir si ça me permet d’accroître mon niveau d’énergie, mon sentiment d’unicité avec le monde qui m’entoure. Je sens en moi que comme le minimalisme, c’est la « voie à suivre« 

Je continuerai juste à consommer du miel. Mais exit le poulet (part très importante de mon alimentation), le poisson et les viandes rouges. Je vais surveiller mon état de santé de près, notamment car je fais de la musculation et que je ne veux pas faire n’importe quoi. Il y avait dans le documentaire le récit d’athlètes qui ne consomment plus du tout de viande. Ça a achevé de me convaincre qu’il me suffirait de substituer mes apports de protéines animales par des protéines végétales. Rendez-vous prochainement pour un petit compte rendu ! 🙂

Si vous avez des conseils, des astuces, des idées ou des recommandations, je suis bien évidemment preneur ! 😉

Et si tu ne l’as pas encore fait, pense à télécharger ton livre offert :

magiedanslavie

>> CLIQUE POUR OBTENIR TON LIVRE OFFERT <<