Il y a quelques années, mon régime alimentaire était désastreux. Je ne savais pas m’alimenter. Aujourd’hui, je ne prétends pas être devenu un cador en la matière, j’ai, je pense, acquis plus d’expériences sur le vaste sujet de la nutrition. J’ai surtout appris de mes erreurs passées. Je ne petit-déjeunais pas. C’était une perte de temps. Tout au plus, je m’enfilais un café avec un sucre avant de partir au travail. Le midi, j’alternais entre sandwich ou grosse plâtrée de pâtes arrosée de sauce. Le soir, la flemme composait elle même le numéro d’une pizzeria à proximité. Je me faisais livrer une pizza dégoulinante de sauce et de fromage. Les yeux pétillants, je croquais dans la bonne pâte croustillante. Il y avait bien entendu l’alternative Mc Donald’s. Il y avait bien entendu les lendemains de soirée. Je balançais alors un Menu Maxi Best of Big Mac dans mon estomac, encore gorgé d’alcool. J’avais moins de trente ans. J’étais en train de me suicider, à petit feu. Non pas parce que j’avais envie de mourir. Non non, pas du tout. J’aimais la vie. Je n’avais pas une vie idéale mais, je me considérais comme un sacré bon vivant. Manger était associé à cette célébration de la vie. Une énorme entrecôte et un énorme saladier de frites suffisaient à mon bonheur…

Ma vie était médiocre. Je n’essaye pas de revenir sur mon passé avec l’intention d’en renier chaque instant. Il y a eu de très beaux moments par le passé. Mais ma vie a pris un sacré virage. Et ce virage, je le souhaite à celles et ceux qui n’ont pas l’impression de mener la vie de leurs rêves. Et oui, l’alimentation est indubitablement l’une des clés de cette vie rêvée…

L’an dernier, j’ai commencé par supprimer, purement et simplement, toutes les boissons sucrées de mon alimentation. J’ai tiré un trait sur la junkfood. Exit de mes habitudes. J’avais envie de reprendre mon corps en main, ça passait par une meilleure alimentation…

Cet article, ce n’est pas l’apologie de ce que je suis. Je n’essaye pas d’être un exemple à tout bout de champ. Je veux juste témoigner des faits en racontant mon histoire. Je veux t’inviter à t’interroger sur tes habitudes. Te pousser à te poser des questions.

Le matin, lorsque j’émergeais de mon lit, je n’avais pas d’énergie. Je me suis rendu compte que l’alimentation avait un impact considérable sur nos pensées et notre discours intérieur. Plus nous mangeons mal, plus les idées négatives sont persistantes. Comme de la mélasse, elles nous collent toute la journée. Nous nous couchons avec, nous nous levons avec. Le problème, c’est que lorsque l’on n’a pas d’autre point de comparaison, on pense que c’est normal. Non, ce n’est pas normal. Lorsque je me lève le matin, avec l’envie de croquer à pleines dents dans une nouvelle journée, plein de joie et d’optimisme, je me dis que c’est comme ça qu’une majorité de mes contemporains devrait se réveiller. Une alimentation saine, composée de produits organiques, sains, c’est apporter à son corps tout ce qu’il réclame pour fonctionner de manière optimale. En dehors de ces faits, que tu as probablement déjà lu quelque part, il y a une réalité que l’on ne nous martèle pas suffisamment. C’est que manger sainement, c’est reprendre le contrôle de son corps. Et reprendre le contrôle de son corps, c’est reprendre le contrôle de sa vie. Rien que ça !

Les documentaires que je peux regarder sur l’alimentation et la nutrition sont éloquents. Sans dire que c’est un sujet qui me passionne, je reste quand même assez curieux de ce qui peut se dire à ces sujets. Ce que j’ai appris est édifiant. Notre modèle économique n’a aucun intérêt à ce que tu sois en parfaite santé. Absolument aucun. De la même manière, notre modèle économique n’a aucun intérêt à ce que tu sois mort(e). Non, l’idéal pour faire tourner ce modèle à plein régime, c’est que tu te situes exactement entre les deux. Si tu es en parfaite santé, tu vas te mettre à gêner. Tu vas commencer à développer un esprit critique beaucoup plus aiguisé. Tu vas commencer par avoir assez d’énergie pour te détacher de tes petites préoccupations matérielles. Tu vas commencer à regarder les choses avec une lucidité différente. Tu vas augmenter ton niveau de conscience. Et ça, ni les politiciens, ni les institutions en place n’ont besoin de ça. Tu viendrais gêner le système. Car oui, en atteignant ce niveau de conscience, tu tenterais à ton tour d’éveiller les consciences autour de toi. Tu commencerais par ouvrir un blog ou prendre la parole publiquement. Tu vois ce que je veux dire ? 🙂

Si t’es mort par contre, tu ne rapportes plus un kopeck au système. Non, il faut que tu sois en vie. Avec assez de vitalité pour pouvoir consommer. C’est le principal. Par contre, faut que ta santé soit assez fragile pour que ton état nécessite régulièrement l’absorption de médicaments. Il faut bien remplir les poches de l’industrie pharmaceutique…

Attention, je n’aime pas trop les délires sur la théorie du complot et toutes les choses farfelues qu’on peut lire à ce sujet. Je pose juste des faits en lien avec ma propre petite expérience personnelle. Je mangeais mal, j’étais malheureux. J’étais souvent malade. Aujourd’hui, j’ai une alimentation non carnée, je mange des fruits, des légumes et des céréales/légumineuses. J’ai changé de mode de vie. Ce mode de vie m’a permis d’augmenter considérablement mon niveau d’énergie. Je sens que j’ai l’esprit beaucoup plus alerte. Comme je fais beaucoup de sport en parallèle, j’ai enfin l’impression d’occuper un véhicule qui me corresponde. J’ai enfin une relation saine avec mon corps. Nous sommes partenaires. Et la preuve de respect la plus importante que je puisse lui témoigner, c’est de continuer de manger sainement…

Les plats surgelés, les préparations industrielles, les boissons sucrées, ça n’élève pas notre niveau d’énergie. Cela nous maintient dans un état de stagnation qui flingue notre santé. Cela nous endort. Je te garantis que je dormais… Et un jour, je me suis réveillé. Lorsque tu te réveilles dans ta vie, et que tu as l’impression d’avoir trouvé une manière durable d’être heureux, t’as envie de la partager avec les autres autour de toi. Parce qu’en mangeant bien, en soignant ton corps, tu vas accroître ton niveau de conscience. Tu vas, sans t’en rendre forcément compte au départ, te remettre droit sur tes pieds en direction de tes rêves et du bonheur. Et ça, c’est la plus belle chose que tu puisses offrir au monde. En tous cas, je te le souhaite de tout mon cœur !

______

Tu aimerais développer facilement ta confiance en toi ?

>> CLIQUE POUR OBTENIR TON LIVRE OFFERT <<