Ne tournons pas autour du pot. Si t’as cliqué sur le lien pour lire cet article, c’est que tu veux obtenir des résultats. Et que tu veux les obtenir vite ! Hors de question qu’on te la fasse à l’envers. T’as envie d’être riche en moins d’une semaine et tu veux savoir comment. Alors si t’es paré(e), on va pouvoir y aller. Je vais te délivrer l’ensemble de mes conseils pour que tu puisses t’enrichir en moins d’une semaine…

Pour t’enrichir en moins d’une semaine, nous allons étudier plusieurs possibilités. Commençons par la première qui reste une valeur sûre.

Le braquage de banque

Rien de tel qu’un bon vieux braquage de banque pour t’enrichir en moins d’une semaine. Bien entendu, cela va te demander un minimum de préparation. Il va falloir que tu te procures les plans de la banque que tu essayes de braquer afin de repérer l’emplacement des caméras de sécurité et du coffre. Pour le reste, c’est avant tout une question de matériel et de sang froid. Procure toi une arme à feu. Si cela te semble un peu compliqué, tu peux tout à fait faire l’acquisition d’un pistolet à billes pour créer l’illusion qu’il s’agit d’une arme véritable. Évite cependant les pistolets en plastique rose ainsi que les pistolets à bulles. Ce qui fera finalement toute la différence, c’est l’attitude que tu auras au moment de pénétrer dans l’enceinte de la banque. Il faut que tu paraisses sûr(e) de toi. Que tu sois déterminé(e). Alors que tu te retrouveras face à un salarié de la banque, il va falloir que tu te montres aussi menaçant que possible. Que tu lui secoues ton flingue sous le nez pour lui faire comprendre que tu n’es pas venu(e) là pour tailler le bout de gras à propos de leurs placements financiers. Non, t’es là pour l’oseille. Il va falloir que tu parles fort et avec assurance. Je te recommande aussi d’avoir un sac assez grand pour que les salariés de la banque puissent le remplir avec facilité. Une fois que ton sac est plein, tourne les talons et dirige toi vers la sortie le plus vite possible. À l’extérieur, regagne ton véhicule. Là encore, je te conseille de n’avoir qu’une clé sur ton trousseau pour gagner du temps. Ça serait quand même con de galérer à ouvrir ta voiture dans cet instant critique. À bord de ton bolide, je te recommande d’avoir une conduite aussi musclée et sportive que possible. Je dis bolide mais si t’as une clio, ça marche aussi. Ça fait un peu plus pitié mais ça marche quand même. T’auras juste un peu plus de difficultés pour l’étape d’après. Comme tu viens de braquer une banque, il est fort probable que la police soit mise assez vite au courant. Notamment parce que les banques, elles préfèrent quand l’argent rentre…

Le petit inconvénient de ma technique, c’est que c’est illégal. Et qu’une grande partie de notre système actuel repose sur la peur des représailles. Tu vas donc rapidement te retrouver avec des hordes de policiers au derche. Il va falloir que tu roules assez vite pour échapper à leur vigilance. Ensuite, tu changes de pays. Et à toi le farniente et les cocktails en terrasse : la dolce vita sera à toi…

Il va sans dire que si t’as le coup de volant de Gilbert Montagné, ce n’est pas comme ça que se terminera l’histoire. La traque ne durera pas très longtemps et s’il te vient l’idée de défendre ton sac de pognon à coup de bastos, on te rendra probablement la pareille. Il y a donc fort à parier que tu termines ta course avec une dizaine d’impacts dans le poitrail. Je te raconte pas l’état des sièges de ta clio pour pas te couper l’appétit mais ça m’étonnerait qu’on arrive à ravoir leur couleur d’origine comme le chante si bien Alain Souchon…

Oui, un des risques de ma petite méthode c’est que tu meurs. C’est vrai que vu comme ça, le jeu n’en vaut peut être pas la chandelle.

Bon, tu n’as franchement pas l’air convaincu(e) par ma méthode. Je vois. Tu aimerais quelque chose de moins risqué. Quelque chose qui ne mette pas ta vie en danger. Ça tombe bien, j’ai exactement ce qu’il te faut.

Gagner au loto

La méthode est d’une facilité déconcertante. Il te suffit de te procurer un ticket du loto et de choisir les bons numéros. Tu l’as bien lu. On ne peut pas faire plus simple. Pourquoi ne pas y avoir pensé avant, hein ? Ha là là, Tony, heureusement que t’es là avec ta flopée de bons petits conseils…

La liberté financière, la vraie…

Évidemment, tu l’auras compris. J’ai volontairement choisi un titre un peu putassier. Un peu comme lorsque tu tombes sur ces titres qui te promettent de t’alléger d’une dizaine de kilos avec une solution miracle. J’avais envie de prendre aujourd’hui cet angle dans la rédaction de mon article parce qu’évidemment, comme je l’avais d’ailleurs écrit au sujet de la perte de poids, il n’existe jamais aucune solution miracle. Jamais ! Qu’il s’agisse d’avoir le corps de tes rêves ou encore de t’enrichir, il n’existe aucune solution miracle. Il existe des tonnes de solutions mais aucune que l’on puisse juger de miraculeuse…

Être libre financièrement, c’est probablement quelque chose qui t’attire. Ne plus te soucier des factures ou des dépenses imprévues. Pouvoir partir en voyage quand ça te chante. T’offrir tout ce que tu désires…

L’argent, c’est une énergie. C’est quelque chose qui circule dans nos systèmes et qui permet l’échange de biens et de services entre les individus. L’argent au final, c’est quelque chose de totalement neutre. Il n’y a aucune intention derrière des billets ou des pièces de monnaie. C’est juste un système. Ce que j’ai compris à force de faire des lectures sur le développement personnel, c’est que derrière l’argent, il y a bon nombre de croyances qui sont installées. Pour certains individus, quelqu’un qui possède beaucoup d’argent est forcément un gros connard. C’est presque automatique. Comme si l’argent venait nécessairement réveiller des attitudes négatives chez l’individu. En fait, je ne nie pas que l’argent puisse avoir un impact chez un individu. Je pense cependant que l’argent est juste un amplificateur. Quelqu’un qui est généreux, altruiste, humaniste aura un impact plus important sur le monde qui l’entoure. Il sera plus généreux, plus altruiste et plus humaniste encore. Et c’est la même chose dans l’autre sens. Si une personne a tendance à se montrer odieuse, égoïste et cruelle, l’argent viendra simplement renforcer ce qui est déjà là…

Être riche, c’est avant tout un état d’esprit

J’ai en tête le récit d’un boucher qui a gagné une somme incroyable au loto. Il a donc délaissé son activité de boucher pour mener la grande vie. Et, de ce que j’en avais compris, ça a ruiné sa vie… Il n’était pas préparé à ça. Il n’avait pas l’état d’esprit d’une personne riche avant de le devenir. Alors, une fois que l’argent était là, il a perdu tous ses repères. Son état d’esprit n’était plus en accord avec sa situation. Ça l’a totalement déséquilibré.

Si je te parle de ça, c’est parce que j’ai compris que la richesse et l’abondance, c’était surtout une manière d’observer ce que nous possédons. C’est un angle. Et ça ne s’arrête pas aux biftons qui se trouvent sur ton compte en banque. À chaque instant, tu es capable de contrôler et de diriger tes pensées. Et tu es donc totalement libre d’observer une situation avec une approche différente. Si par exemple, tu considères que t’es fauché(e), qu’il te faudrait plus d’argent, qu’il te manque des objets ou des possessions pour être encore plus heureux/se, tu émets (probablement inconsciemment) du manque.

La réalité dans laquelle tu te trouves vient répondre à cette émission. Et elle te propose encore plus de raisons de manquer. Elle vient assouvir ton désir. Le souci, c’est que toi au fond, c’est absolument pas ce que tu désires. Toi tu as envie de siroter des mojitos ou des piña colada sur le bar de la plage. Pas de recevoir encore plus de raisons de manquer…

C’est pourtant ce qui se produit : la fréquence sur laquelle tu émets, c’est la fréquence du manque.

Changer de fréquence

La gratitude, c’est le meilleur moyen de changer rapidement ta fréquence. C’est simple et ça ne demande pas beaucoup d’efforts. Il faut que tu fasses glisser ce curseur intérieur vers la reconnaissance que tu as déjà de la chance. Beaucoup de chance. Être en vie, c’est déjà la plus puissante des raisons d’être reconnaissant. On oublie à quel point c’est prodigieux. À quel point nous sommes chanceux de vivre cette expérience à chaque seconde. Passer en détails chacune des raisons qui pourraient te pousser à être reconnaissant est un exercice que je te recommande. Ta santé, celle des gens que tu aimes. Ton corps physique et ce qu’il te permet d’accomplir au quotidien. L’eau potable qui est disponible à l’aide d’une simple rotation de robinet. Des draps chauds qui te permettent de dormir dans le confort chaque nuit. Un toit qui te permet d’être à l’abri du vent, du froid et de la pluie.

Même si t’as une clio, tu peux dire merci car c’est un véhicule qui te permet de te déplacer. Tu as compris le principe. C’est cet état de gratitude qui va permettre à certaines choses d’évoluer. Comme tu ne seras plus dans un état de manque mais dans un état d’abondance, tu vas émettre cet état. Et l’univers autour de toi y répondra simplement en te renvoyant encore plus de raisons de conserver cet état d’abondance…

Même s’il y a un côté magique qui pourrait rebuter les plus sceptiques, je dois simplement témoigner que j’en fais l’expérience depuis l’année dernière. À partir du moment où j’ai décidé de changer ma manière de penser, les choses ont changé. Voilà. C’est un témoignage et comme pour l’ensemble des récits que j’écris sur ce blog, je te laisse la liberté de te faire ton propre avis.

Pour s’enrichir, il faut apporter de la valeur aux autres

Une des clés qui permet de faire entrer plus d’argent dans notre vie, c’est de créer de la valeur et de la mettre à disposition des autres. Il faut produire quelque chose. Et il faut que ce qui a été produit puisse aider l’autre, d’une manière ou d’une autre…

Depuis que t’es réveillé(e) ce matin, tu as passé ton temps à utiliser les créations d’autres personnes. En éteignant ton réveil matin, en sortant de ton lit, en allumant machinalement ta cafetière ou ton grille-pain, en ouvrant ton frigo pour te servir un verre de jus d’orange, tu as utilisé les créations d’autres personnes. En cet instant, que tu lises cet article sur ton smartphone ou sur un écran d’ordinateur, tu es encore une fois affairé(e) à consommer le travail d’autres individus que toi.

Si tu es salarié(e), l’entreprise dans laquelle tu te trouves essaye de résoudre une problématique pour un certain nombre d’individus. Qu’elle essaye de lui fournir des repas chauds ou encore de lui fournir des outils technologiques pour lui faciliter la vie, elle répond à une problématique. Elle apporte sa solution. Si t’es un travailleur indépendant, tu comprends déjà de quoi je te parle car ton job consiste à apporter directement une solution à un problème posé.

Pour que tu gagnes de l’argent, il faut que tu répondes aux besoins d’une personne. Il faut que tu règles à sa place un problème en lui proposant une solution. Plus le nombre de personnes que tu aides est important, plus tu génères du profit. Ça parait enfantin mais je crois que c’est une règle universelle.

Avoir l’envie d’être très l’aise financièrement, c’est quelque chose qui me semble sain. J’ai compris que j’avais, au fil du temps, construit un certain nombre de croyances limitantes sur l’argent. Par le biais du développement personnel, j’ai compris qu’il était possible de faire évoluer nos croyances. C’est un travail. C’est un chemin. Nos croyances ne vont pas se changer toutes seules. C’est pourquoi je crois que certaines personnes sont piégées dans leurs croyances. Pour d’autres, l’environnement dans lequel elle se trouve ne facilite absolument pas les choses : la pauvreté attire la pauvreté…

Ton inconscient te guidera là où tu l’auras laissé te guider

« La richesse enfante ou l’avarice ou l’insolence. » (Euripide)

Regarde moi cette jolie petite croyance limitante que voilà. Typiquement, si c’est le genre de croyances que tu viens installer dans ton système de croyances, tu vas être servi. Une part en toi ne voudra pas être riche, elle viendra en permanence t’auto-saboter car tu auras installé la croyance qu’être riche engendre nécessairement l’avarice ou bien encore l’insolence…

De mon côté…

J’ai émis l’intention d’être libre financièrement. Je veux pouvoir générer des revenus tout en apportant une forte valeur ajoutée au monde dans lequel je me trouve. Je veux pouvoir utiliser mes aptitudes naturelles et mes talents pour contribuer d’une manière ou d’une autre. J’ai émis le souhait que mes efforts puissent me permettre de voyager et de couvrir l’ensemble de mes dépenses sans stress. J’ai envie qu’il y ait une corrélation réelle entre l’argent que je génère et l’aide que j’apporte aux autres. Je veux pouvoir être une solution éventuelle pour résoudre une problématique qu’ils possèdent. Je suis convaincu qu’il est possible de gagner très confortablement sa vie tout en respectant une éthique personnelle. Et qu’il n’est donc absolument pas nécessaire d’aller braquer une banque pour s’enrichir.

Là où je suis plus mesuré, c’est sur la notion de temps. S’émanciper financièrement peut demander des efforts importants et beaucoup de persévérance. Moi, ça fait partie des choses que je veux dorénavant accomplir. La lecture de « La semaine de 4 heures » a bouleversé des croyances qui étaient figées depuis toujours chez moi. Dès que j’ai commencé à me dire que c’était possible de s’émanciper financièrement tout en créant de la valeur, j’ai commencé à rencontrer des gens qui ne faisaient pas que d’en parler : elles le vivaient vraiment. C’était réel…

C’est pareil pour toutes nos croyances. Une fois qu’on fait tomber en conscience un mur, de nouvelles choses se présentent à nous. Ça peut être sacrément incroyable à vivre. Mais c’est encore une fois une démarche qui est personnelle. On ne peut pas le faire à la place de quelqu’un d’autre. Personne n’a le pouvoir de faire exploser vos croyances.

J’essaye donc de suivre cette voie de la liberté financière. Et je ferai très probablement d’autres articles pour entrer plus dans le détail de ce défi que je me suis lancé. J’ai préféré tenter ma chance plutôt que de continuer à mener une vie un peu ordinaire. Je crois que j’ai autant le droit à l’abondance que n’importe qui. Et s’il faut fournir des efforts, je les fournirai…

Je te recommande l’oeuvre de Napoleon Hill « Réfléchissez et devenez riche » qui a bousculé une nouvelle fois mes propres croyances et m’a fourni un grand nombre d’outils et de conseils pour me mettre en chemin vers ma propre liberté financière…

Et toi, t’es prêt à faire quoi pour mener la vie dont tu rêves ?

Si aujourd’hui, t’as l’impression que ton mental est plus puissant que toi, je t’offre le premier module de ma formation « Fais entrer de la magie dans ta vie » C’est gratuit et ça te permettra d’apprendre à reconnaître tes peurs et à vivre dans l’instant présent. Il suffit de t’inscrire et tu recevras automatiquement un mail avec ton accès…

______

Tu aimerais développer facilement ta confiance en toi ?

>> CLIQUE POUR OBTENIR TON LIVRE OFFERT <<