C’est ton meilleur ami !

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Il n’existe personne de plus fidèle que ton propre corps.

En tous cas, je ne connais pas de meilleur compagnon que lui.
Regarde plutôt : il encaisse chacun de tes choix, même les plus contestables.
Tu peux le noyer dans la malbouffe, ne pas le mobiliser assez régulièrement à travers des activités sportives : il continuera de faire de son mieux pour te permettre de te déplacer et d’accomplir tout ce que tu désires.

Il est comme ça.
Plutôt conciliant.
Toujours prêt à dépanner.
Toujours à portée de main.

C’est un étalon que tu chevauches chaque jour.
J’aime bien cette image car elle permet de se rappeler que si nous sommes le cavalier, nous ne pouvons pas être le cheval chevauché.
Ton coeur bat, ton estomac digère, tes poumons font du trading avec les molécules d’oxygène et de CO2.

Et toi : t’es là, tu observes.
Si tu observes, cela veut dire que tu n’es pas le corps.
Cela veut aussi dire que tu peux lui donner de l’amour à ton tour.

Il t’en donne déjà pas mal, non ?
Si tu regardes avec honnêteté ce que tu lui infliges, ça donne quoi ?
Tabac, fast food, gâteaux, soda et alcool, tu en es où ?
Sur une échelle de 1 à 10, tu es plutôt essoufflé au pied de l’échelle ou bien ?
Puis on est entre nous ici : ça donne quoi sexuellement ?
Tu tiens la cadence ou t’es obligé(e) de lever le pied pour pas risquer la crise cardiaque ?

Ton corps, il t’aime fort.

Mais est-ce que tu lui rends cet amour ou est-ce juste à sens unique ?
Est-ce que tu lui donnes assez de repos ? Est-ce que tu le shootes à la caféine pour tenir le rythme ?Est-ce que tu le dopes au sucre à longueur de journée ? Est-ce que tu le pousses un peu à transpirer de temps en temps ? Est-ce que tu bois suffisamment d’eau ?

La vitalité de ton corps, c’est un choix parmi d’autres.
On va arriver à la soirée du 31 décembre sous peu.
Tout le monde va entrechoquer des flûtes de champagne les unes contre les autres et on va se souhaiter la santé pour la nouvelle année.
C’est le plus important.

Bah oui…

Mais est-ce que c’est juste des paroles en l’air en définitive ?
Je crois que l’amour, ça se montre à travers des actes.
C’est la manière dont je conçois l’amour.
C’est cool de le penser et de le dire.
C’est mieux de le montrer.

J’en suis au 23ème jour de mon défi sans sucre ajouté. Il y a eu des écarts de par le caractère un peu particulier dans lequel je me suis lancé ce challenge.
Entre la Thaïlande et Bali, sans cuisine pour me faire ma bouffe : j’ai été obligé de jongler mais franchement, c’est quasiment un sans faute.
Quasiment.

Mon niveau d’énergie est assez féroce.

Là, j’ai officiellement la meilleure shape de toute ma vie. Il y a encore moyen de pousser plus loin et ça motive énormément.

Mon corps, je le vois comme un fidèle allié, toujours à mes côtés.

Cela va te paraître complètement con mais je lui parle de temps en temps.
Je le flatte même après un bon entraînement.
Je me frappe le cuissot comme je le ferais pour féliciter un pur sang.

« C’est bien, merci mon grand ! »

Je lui donne de l’amour.
Je pense à l’hydrater car je sais qu’il en a besoin.
Je pense à avoir de la gratitude pour tout ce qu’il me permet de faire.
Ces jours-ci, je me suis mangé une intoxication alimentaire.

Le genre bien violente…

Plié en deux, au milieu de la nuit, je lui ai dit merci. Merci de combattre les bactéries, merci de me maintenir en vie. Merci de faire ton taff pour mon plus grand bien…

Avant, je m’en fouettais les reins de mon corps.

C’était un dû.
C’était un acquis.
Je lui faisais la misère.

Vodka Redbull en soirée.

Kebab en sortant de boîte.

Pizza devant la TV.

J’étais malade ? Je pestais contre lui.
Quel putain de connard j’étais.
Quand tu réalises que c’est une formidable machine d’une intelligence incroyable qui tente de faire de son mieux pour te servir, ça te calme.
Je buvais de l’alcool, esquivais les fruits et les légumes. Je me bougeais trop rarement le cul.


J’avais constamment des sinusites. J’étais malade beaucoup trop souvent.
J’ai réalisé que j’avais été profondément injuste avec lui.
Je lui en demandais beaucoup sans jamais rien lui donner.


Tu vois, je t’écris ce message et ça m’émeut.
Ça m’émeut parce qu’aujourd’hui, je l’aime mon corps.
C’est l’un de mes meilleurs potes.
Toujours là. Toujours à mes côtés.


Quand je pars à la salle de sport, j’ai l’impression d’agiter la laisse d’un jeune chien fougueux
Il est tout fou. Il sait que je vais lui en demander.
Et il est là, fidèle au poste.
Cet amour que je lui donne enfin, il me le rend au centuple. Je me sens traversé par une énergie d’une puissance phénoménale.


Cela se manifeste aussi dans d’autres catégories de ma vie.
Confiance en Soi, Estime de Soi.
Quand j’arrive quelque part, j’ai le sentiment d’attirer spontanément la sympathie.


Je me suis fait palper le biceps par un vigile dans une discothèque à Canggu.
Puis plus tard, le directeur de la boîte m’a fait un clin d’oeil avant de me faire un hug amical. WTF ?


Je me sens bien dans mes baskets.
Et ma réalité subjective me renvoie cet état d’être.
En matière de Loi de l’Attraction, j’ai aussi noté des grands progrès dans ma capacité à manifester ce que je veux.


Je voulais rencontrer une hôtesse de l’air. Ne me demande pas pourquoi, je trouvais ça marrant.


Hop, deux jours passent et j’ai un date avec une jolie suédoise.
On discute.Il s’avère que c’est une ancienne hôtesse d’Emirates.

Voilà.
Ce genre-là.

Moi je raconte, je témoigne de ce que ça peut faire d’ouvrir son esprit et de prendre soin de son corps.
Le jeu en vaut la chandelle.
Un jour, il me lâchera. C’est comme ça.
J’ai réalisé que lorsqu’il disparaîtra, ça ne sera pas mon cas.
Quand le cheval meurt, le cavalier peut continuer sa route à pied.
Je ne te demande pas d’y croire. Je te propose de le réaliser.
Ce n’est pas la même limonade.
Envoyer de l’amour à son corps, ça peut commencer maintenant.

« Hey, je t’aime toi ! »

Une caresse. Une petite flatterie.
Si cela résiste dans tous les sens et que tu as le sentiment de ne pas croire en cet amour, c’est probablement qu’il y a un virus dans ton système.

Rassure-toi, ça peut se réparer.

Si tu veux aller plus loin, j’ai rédigé un livre sur la perte de poids. Tu peux en savoir plus en cliquant ici.

En attendant, porte toi bien !

3 MÉDITATIONS OFFERTES
Obtiens gratuitement tes 3 méditations offertes pour démarrer ta journée de manière positive.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Partager sur twitter