Est-ce que les coachs en développement personnel sont des voleurs ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Est-ce que les coachs en développement personnels sont des voleurs ?

Est-ce que les médiums sont tous des charlatans ?

Je me souviens des petites critiques auxquelles j’ai été confronté quand j’ai commencé à annoncer publiquement que je travaillais dorénavant dans le milieu du développement personnel.


Il y a eu beaucoup d’enthousiasme. Mais il y a eu aussi pas mal de critiques.
La première critique, la plus récurrente : elle est super légitime.


Aujourd’hui, n’importe qui peut se prétendre coach ou thérapeute.


Pas besoin de diplômes. Pas besoin d’avoir suivi un long cursus parsemé d’épreuves visant à éprouver l’apprentissage.
Non.

Tu veux être coach, tu le décides et c’est réglé.
Cela pose effectivement un vrai problème.


Parce que si « tout le monde » peut se prétendre thérapeute ou coach, n’y a t-il pas le danger qu’il y ait des dérives ?


Si, évidemment.
Ceux qui travaillent dans les milieux du développement personnel et de la spiritualité le savent bien.


Il y a eu des dérives.

Et il risque d’y en avoir encore…


Quand quelqu’un me demande de justifier de mes compétences dans le développement personnel, ça réveille aussitôt mon ego.


J’ai tellement dû me battre contre le syndrome de l’imposteur qu’il n’est plus question qu’on remette en cause mes compétences.


Parce que ça a été douloureux d’admettre que je ne serai jamais un petit salarié modèle.


Parce que ça a été terrifiant de m’avouer que mon rôle ici était plus grand que ce que j’avais imaginé.


Mais si je mets mon ego de côté, je peux constater que ces justifications partent d’un bon sentiment.


Il n’y a rien de plus dégoûtant que d’imaginer des personnes naïves se faire « abuser » ou « manipuler ».


Pour un sceptique, la médiumnité, c’est de la connerie.


Tant que ça n’a pas été démontré par la méthode scientifique, il n’acceptera pas que ça puisse réellement fonctionner.


Je crois d’ailleurs que j’aurai longtemps continué à douter de la médiumnité si je n’en avais pas fait des expériences directes par moi-même, haha.


Le tacle le plus récurrent quand vous travaillez dans ces milieux là, c’est qu’on va tout de suite vous reprocher de gagner de l’argent.


C’est comme si d’un coup, ça devenait sale.


Un coach sportif qui aide quelqu’un à perdre du poids ? C’est top !


Un coach en développement personnel qui aide à dépasser les souffrances d’une séparation ?
C’est de la manipulation. De l’abus de confiance. Au bûcher, au bûcher : sale voleur !


Haha, ouais…


On vit une drôle d’époque.


Aider les autres est vu d’un mauvais oeil.
On ne croit absolument plus au don de soi.

On n’a absolument plus confiance les uns envers les autres.

Tu me souris dans la rue ?

T’es sûrement en train de te foutre de ma gueule !

Tu m’aides à traverser ?

Tu vas sûrement essayer de me voler mon portefeuille !

Tu me proposes gratuitement du contenu ?

Tu vas essayer de me la mettre à l’envers !

Ce n’est pas évident tous les jours de garder le cap face aux critiques.

Je serai malhonnête que de ne pas le reconnaître.

Je suis solide mais je ne suis pas invincible.
Je suis sensible, traversé par des émotions, tout comme vous.

Les doutes ne m’ont pas abandonné avec le temps.
J’ai juste mieux appris à composer avec.

J’ai appris à avancer quand même, même quand je ne savais pas toujours exactement où je m’en allais.

J’ai appris à me faire confiance. J’ai aussi appris à faire confiance à la vie.

Je n’ai pas honte de gagner ma vie en aidant les autres.

Au contraire, ça me rend super fier de moi.

J’ai gagné de l’argent en distribuant des journaux gratuits dans la rue. J’ai gagné de l’argent en portant du raisin dans les vignes. J’ai gagné de l’argent en étant manager dans une agence d’événementiel.J’ai gagné de l’argent en vendant des voyages.J’ai gagné de l’argent en vendant du mobilier urbain. J’ai gagné de l’argent en bossant dans un supermarché.

J’ai occupé plein de postes.

Si tu cumules l’ensemble de mes salaires depuis que je suis dans la vie active, ça fait pas mal d’argent.

Mais quand je me couchais le soir, je me sentais pas forcément « fier » ni « aligné ».

J’avais juste gagné de l’argent pour payer mes factures et m’offrir des loisirs.

Comment gagner de l’argent en étant aligné avec sa mission de vie ?

Ce n’est pas parce que je me suis mis au développement personnel ou que je partage mon « éveil » que je n’ai plus besoin d’argent pour vivre.

J’ai toujours des factures à payer. Toujours besoin d’avoir des loisirs.

La seule différence avec la vie d’avant, c’est que je gagne mon argent en faisant :

1) ce que j’aime

2) ce pour quoi je suis naturellement doué

3) quelque chose qui aide vraiment les autres

Et ça change tout !
J’ai reçu pas mal de critiques sur ma légitimité à parler de développement personnel.

Depuis hier, je suis auteur publié.
Ça ne veut pas dire grand chose au final.


Je veux dire par là qu’il y a plein de célébrités de la télé-réalité qui ont aussi eu leur livre mis en vente dans les librairies.


Je ne vais pas prendre la grosse tête, tu peux compter sur moi.
Mais ça amène juste une petite pierre de plus à l’édifice de ma légitimité.


Toutes les personnes qui vont vouloir cracher leur venin parce que je gagne de l’argent en faisant ce que je fais ?
Bah, elles verront ce que j’accomplis.


J’essaye d’incarner ce que j’enseigne.
Je ne suis pas parfait.

Je ne le serai jamais.

Mais je suis terriblement heureux d’être en vie. Et j’ai envie de partager cette joie autour de moi.

Fais gaffe, il paraît que c’est contagieux !

3 MÉDITATIONS OFFERTES
Obtiens gratuitement tes 3 méditations offertes pour démarrer ta journée de manière positive.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Partager sur twitter