Est-ce que tu n’en as pas ras le bol de soutenir constamment les autres ?

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Est-ce que tu n’en as pas un peu ras le bol de soutenir constamment les autres ?


T’as pas le sentiment que ça te draine de ton énergie d’être toujours là dès qu’un proche te siffle ?

Je caricature un peu mais franchement, j’accompagne souvent des personnes qui vivent ça.

Des personnes ?

En fait, ce sont toujours des femmes.

Elles sont profondément tournées vers les autres.

Elles veulent le bonheur de tout le monde autour d’elles.

Ça me touche toujours beaucoup parce que j’ai fonctionné à l’extrême opposé pendant quasiment toute ma vie.

Alors ça m’émeut de voir cette empathie naturelle.

Ce sens spontané de la compassion.

Cette reliance aux autres.

Et puis ces femmes tiennent souvent la baraque.

Elles gèrent les tâches ménagères et les corvées.

Elles s’occupent des enfants.

Ce sont des femmes actives qui ont des responsabilités dans leur travail.

Elles font face.

Et puis quand leur conjoint se met à vivre un truc pas marrant, elles sont là.

Toujours là.

Avec leur sourire et leur écoute.

Elles font le dos rond.

Elles encouragent.

Pour peu que le conjoint n’ait jamais ouvert un bouquin de développement personnel, ça ne rendra pas la tâche aisée.

Qu’est-ce qu’il va répondre ?

« Je suis comme ça et pas autrement ! »

« Si je suis négatif, c’est à cause de ce que j’ai vécu ! »

« Je suis très bien comme je suis, je n’ai pas envie de changer ! »

« Pourquoi est-ce que je changerai ? »

« Tu veux que je change ? Ça veut dire que tu ne m’aimes plus, c’est ça ? »

« Le développement personnel, c’est de la merde. C’est qu’une bande d’escrocs et de gourous là-dedans ! »

Tu vois un peu le bordel ?

Pour la compagne en face, ce n’est pas la panacée.

Elles encaissent alors qu’au fond, elles ont envie d’une révolution

Une bonne grosse révolution dans leur vie de famille.

Elles ont envie de bousculer leur compagnon pour qu’il se réveille.

Pour qu’il arrête de rester le cul planté dans sa merde.

Elles ont envie qu’il réalise qu’il subira sa vie tant qu’il croira qu’il doit la subir.

J’ai longtemps été le mec que je te décris dans cet article.

Je jouais les victimes.

Ce qui m’arrivait était toujours difficile.

C’était normal que je sois « pas bien ».

Je justifiais des comportements moisis avec une foule d’excuses et pas mal de mauvaise foi.

Un jour, elle en a eu ras le bol et elle m’a jarté, haha.

High five : tu as changé ma vie !

Et tu m’as fait tomber amoureux du développement personnel.

C’est beau d’être attiré par la fragilité des gens.

C’est magnifique de vouloir aider et soutenir les autres.

Mais le souci, c’est que ça ne responsabilise pas la personne en face.

Si tu remets une pièce dans la machine à chaque fois qu’elle se met à pester contre la terre entière, tu fais partie du problème.

Oui, oui.

Je suis désolé de te le dire.

Mais tant que votre petit système fonctionne, l’autre en face n’a aucune raison de changer.

Il joue la victime. Tu joues le sauveur.


Et il n’y a aucune raison que ça change.

À moins que toi, tu ne veuilles que ça change ?

Je ne te dis pas de le quitter comme j’ai été quitté.

Je dis juste que tu es responsable de ton propre bonheur.

Et ton conjoint, tu as beau l’aimer de tout ton coeur.

Bah, il est responsable du sien.

La relation d’amour, c’est un amplificateur.

Ça ajoute de la variété à l’expérience humaine.

Ça ajoute de la magie.

Qu’est-ce que c’est bon que de se coucher et de serrer dans ses bras la personne qu’on aime.

Caresser sa peau.

Sentir son odeur contre soi.

Mais faut pas oublier que tu n’as pas signé pour être la roue de secours de ton conjoint.

S’il se lamente en permanence, va falloir que tu lui fasses comprendre que ça n’agit plus sur toi.

Comme avec les enfants.

J’ai encore beaucoup à apprendre, hein.

Mais c’est vrai que lorsque tu ne réagis plus à certaines stimulations, elles cessent.

La stratégie en face s’interrompt.

« Mince, quelque chose a changé ! »

Bingo !

Et si tu veux une vie plus épanouie, va falloir arrêter de te la jouer Mère Courage dans ton couple.

Tu ne crois pas ?

3 MÉDITATIONS OFFERTES
Obtiens gratuitement tes 3 méditations offertes pour démarrer ta journée de manière positive.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Partager sur twitter