La notion de contrôle

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Aujourd’hui, on va parler de contrôle.


Et non je t’arrête de suite, quand je parle de contrôle, je ne parle pas de celui où tu reluques par dessus l’épaule de ton voisin de classe pour gruger les bonnes réponses.

Espèce de voyou !

As-tu le sentiment d’exercer du contrôle dans ta vie ? Est-ce que tu as le sentiment que tu influences ce que tu expérimentes ?

La notion de contrôle, c’est un curseur.

De chaque côté du curseur, il y a les extrêmes.

Et si tu me suis depuis assez longtemps, tu sais que les extrêmes, ce n’est pas trop mon délire.

Et non, je ne parle pas de crème glacée.

Espèce de petit(e) délinquant(e) !

Si tu as le sentiment que tu n’as aucun contrôle dans ta vie, ça doit franchement pas être rigolo.

C’est une perspective très déplaisante que de n’avoir aucun contrôle sur son expérience de la réalité.


Cela peut provenir de l’enfance.

Si on t’a bassiné depuis gamin que de toutes façons, ta voix n’avait aucune valeur, tu as peut-être fini par te faire de plus en plus discret(e).

T’as peut-être fini par le croire.

Les personnes qui ont le sentiment de n’avoir aucun contrôle sur leur vie ne sont pas très heureuses.

Elles prennent peu de risques.

Elles restent sagement dans leur zone de confort.

Sauf que cette zone de confort là est loin d’être véritablement confortable.
Puis de l’autre côté, t’as la personne qui croit qu’elle exerce un contrôle total sur sa vie.

Elle va te parler d’état d’esprit, de passage à l’action.

Elle va te parler de loi d’intention ou de capacité à se créer sa propre réalité.
Elle va te donner des exemples concrets.

« Bien sûr qu’on peut contrôler sa vie »

En fait, ce genre de perspective peut tenir un moment…

Jusqu’à ce qu’un événement vienne amener l’individu à constater le contraire.

Un exemple ?
Le COVID-19.

T’as eu le sentiment d’exercer du contrôle là-dessus toi ?
Bah non.

Et des exemples, il y en a des tonnes.

Parce que très souvent, il y a des événements qui échappent à notre contrôle.

Cela nous dépasse. Cela nous surprend.
Ça se pointe par surprise et il faut composer avec.

S’adapter, pivoter, changer sa stratégie, revoir sa copie.

Je crois que c’est important et sain que de trouver un équilibre là-dedans.
Déplacer le curseur progressivement sur son axe.
Faire des essais.
Tenter des petits changements.

La personne qui a le sentiment de n’avoir aucun contrôle pourra s’épanouir en expérimentant son pouvoir créateur.

La personne ultra contrôlante va pouvoir s’épanouir en lâchant prise et en acceptant que c’est la vie qui a le dernier mot.

C’est une danse sur un fil.

Et c’est terriblement excitant de jouer avec son propre curseur.

Et non, ce n’est pas une allusion sexuelle.

Espèce de détraqué(e), haha.

3 MÉDITATIONS OFFERTES
Obtiens gratuitement tes 3 méditations offertes pour démarrer ta journée de manière positive.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Partager sur twitter